Eliminatoires CAN 2019 : les Mourabitounes sombrent en Angola (1-4)

Les Mourabitounes ont sombré à Luanda, face à des Angolais qui ne leur ont laissé aucune chance. Les protégés du Français Corentin Martins ont été en effet sévèrement battus ce vendredi 12 octobre 2018, lors de cette troisième journée de qualification de la CAN 2019, sur le score de 4 buts à 1 face aux Palancas Negras.

Ce sont pourtant les Mauritaniens qui ont ouvert le score dès la 3ème minute par El Hacen El Id après une belle combinaison. Les Angolais ont égalisé à la 13ème minute sur pénalty provoqué par le défenseur mauritanien Abdou Bâ et transformé par Galiano, lequel reviendra trois minutes plus tard pour marquer son deuxième but personnel. C’est sur cette légère avance des Angolais que les deux équipes ont rejoint les vestiaires.

En toute vraisemblance, Corentin Martins n’a pas profité de la pause pour revoir son dispositif défensif qui prenait eau de toute part, avec un Souleymane Diallo dans ses mauvais jours. Chaque fois que les Mauritaniens attaquaient dans la zone des Angolais, le surnombre était toujours en faveur de ces derniers, ce qui leur a permis d’enrayer toutes les envolées offensives des Bessam, Diakité, et autres Mama Niass, qui ont manqué de réalisme et de détermination devant les buts adverses.

Le dispositif défensif des Mourabitounes a beaucoup souffert de l’absence de Guidilèye Diallo et de Khassa Camara. Résultat, chaque fois que les Angolais étaient dans la zone mauritanienne, leurs véloces attaquants se frayaient des boulevards en l’absence de tout rideau contraignant.

Résultat, les Angolais frapperont deux fois en seconde période. Une première fois par  l’entremise de Campos à la 52ème minute qui a repris une balle banale lâchée par Souleymane Diallo sur un tir qu’il n’a pas pu capter comme il le fallait. Le coup de grâce interviendra à la 80ème minute sur une superbe action clôturée par Gelson Dala.

C’est sur cette lessive de 1 but contre 4 que les Mourabitounes envisagent le match retour prévu le 16 octobre, dans quatre jours au Stade Cheikha Boidiya de Nouakchott. Tout n’est pas perdu certes, mais une victoire à domicile devant l’Angola est nécessaire pour une qualification historique à la CAN 2019 prévu en été au Cameroun.

Pour l’instant, la Mauritanie et l’Angola sont en tête du groupe avec 6 points en attendant le résultat du match Burkina Faso-Botswana.

Cheikh Aïdara

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here