Super D1 2ème journée : FC Tevragh-Zeina bat le Ksar (3-2) et FC Nouadhibou étrille Tijikja (4-0)

Le Stade Cheikha Boidiya a abrité vendredi 5 octobre 2018 les matchs de la 2ème journée du Championnat national de football 1ère Division (Super D1). A l’affiche, FC Tevragh-Zeina -AS Ksar en première heure et en deuxième heure, FC Nouadhibou-Tijikja. Deux matchs qui ont attiré un public enthousiaste.

Photo de famille entre les arbitres et les deux capitaines, Ksar et Tevragh’Zeine

Les Galactiques signent leur deuxième victoire

Sur une bonne lancée, les Galactiques de Tevragh-Zeina ont livré un match physique, imposant dès le départ leur rythme à la rencontre qui les opposait à la plus vielle équipe de la Capitale, le Ksar. FC Tevragh-Zeina qui vient de renouveler son écurie en recrutant cette saison plus de 13 joueurs, dont deux anciens sociétaires de son adversaire du jour, Mohcine et Wouri, a ouvert le score dès la 7ème minute sur pénalty transformé par sa nouvelle recrue sénégalaise, le n°19, Souleymane Camara, qui évoluait la saison passée à la Kédia. Tout cela sous les yeux du président du club, Moussa Ould Khaïry.

Souleymane Camare (N°19) marque sur pénalty le 1er but pour FC Tevragh-Zeine

A la 22ème minute, le même Souleymane Camara reviendra pour inscrire son deuxième but, alors que toute la défense adverse s’était arrêté croyant à un hors-jeu. C’est sur cette avancée de deux buts que les deux équipes rejoindront les vestiaires, malgré le remplacement prématuré que l’entraîneur du Ksar, Dossou Nukuno, avait effectué à la 29ème minute en faisant entrer Bâ Mamadou à la place de Doudou Thiam.

En deuxième période, le jeu sembla s’équilibrer et l’attaque du Ksar ragaillardie devint plus entreprenante. C’est ainsi qu’à la 48ème minute, le Ksar bénéficia d’un coup franc sur le flanc droit, coup franc consécutif à une faute commise par le défenseur du FC Tevragh-Zeina, NGara sur son adversaire. Sur le tir bien cadré dans la surface de réparation, le pointeur malien du Ksar, Souleymane Traoré, vint battre le portier de Tevragh-Zeina, Mohamed Salahdine sur une tête bien piquée qui mourut au fond des filets. A 2 buts à 1, le match était relancé.

Poussés par leurs supporters, les protégés de Cheikh Ould Gharraby, président du FC Ksar, se sentirent pousser des ailes. A la 60ème minute, Souleymane Traoré, comme pour répondre à son homonyme sénégalais de FC Tevragh-Zeina vint signer l’égalisation et son propre doublé, libérant plus d’une vingtaine de supporters du Ksar qui firent trembler les gradins. Mais leur euphorie sera de courte durée, car trois minutes plus tard, à la 63ème minute, le jeune Mohcine Ahmed Salem, entré en cours de jeu offrit au FC Tevragh-Zeina son 3ème but, synonyme de victoire.

Entré en seconde période, Mohcine (N°99) offre à Tevragh-Zeine le but de la victoire

Moustapha Seck, le coach sénégalais que les Galactiques de Tevragh-Zeina ont recruté cette saison opéra quelque changements, faisant entrer dans les dernières minutes du jeu, Said Souleymane, El Mourakchy et Mohamed El Abd. Le coach du Ksar, complétant ses remplacements, par la sortie de Sid’Ahmed EL Kory et celle de Samba Dia, fit entrer Kerim Siby et Lehwej Abeid.

Malgré tout, c’est sur ce score de 3 buts à 2 que la rencontre s’acheva, permettant à FC Tevragh-Zeina d’engranger sa deuxième victoire après celle obtenue lors de la première journée face à Tijikja (1-0).

FC Nouadhibou étrille Tijikja

FC NOUADHIBOU
Tijikja

En deuxième période, la foudroyante attaque du FC Nouadhibou a de nouveau fait le plein, portant à 10 le nombre de buts marqués en deux matchs, après son 6-2 face à la Kédia la première journée et son 4-0 d’aujourd’hui face à Tijikja. C’est pourtant une belle équipe de Tijikja qui a tenté de lui faire la réplique. Mais elle ne tiendra que 17 minutes avant de recevoir la première semonce, par l’entremise du jeune prodige et international, Homoya Ould Tanji. La réplique des jeunes Tijikjois était si pertinente par la suite que le FC Nouadhibou, habitué à la correction infligée à ses adversaires avant les vestiaires, dut se contenter de cet unique but en première mi-temps.

Les deux capitaines avec le trio arbitral

Deuxième période. L’attaque de Tijikja se fit plus dangereuse et faillit réduire le score à plusieurs reprises. La répartie entre les deux équipes était d’autant plus corsée, que les deux entraineurs procédèrent à leurs changements sans attendre le dernier quart de jeu. Bouh Lemrabott, coach de Tijikja fit entrer Emboudouj Cheikh et Lejouad Mohamed à la place respective de Béchir et Mokhtar El Hadj. De son côté, Njoya, entraîneur de FC Nouadhibou lança deux jokers, Yassine Cheikh El Wely, le Sahraroui naturalisé et Hassan Boilil à la place de Wade Bekaye et Yacoub Sidi Ethmane.

Mais dans ce jeu tactique, c’est Njoya qui gagna aux changes, car l’entrée de Yasssine Wely avait relancé le milieu de FC Nouadhibou. Résultat, à la 67ème minute, Abdoulaye Gaye dit Pallaye, bien servi dans la surface crucifia le portier tijikjois, pour inscrire le 2ème but.

Dans la chaleur des actions, Tijikja tente de remonter la pente

Mais Tijikja, grâce à son remarquable relayeur, le N°11, Sidi Mohamed Bouna, pesa sur la défense du FC Nouadhibou soudée autour de Mangane. C’est alors que le coach de Tijikja commit l’irréparable, le remplacement qu’il ne fallait pas faire. Il fit sortir son homme de match, Sidi Mohamed Bouna pour le remplacer par Sidi Mohamed Bowba qui n’apporta rien à ses coéquipiers le restant de la rencontre. Le public se souleva pour désapprouver ce changement maladroit qui emporta le rêve de son équipe, car successivement, à la 70ème minute par Ely Cheikh EL Voulany et à la 81ème minute par Yassine El Wely, le FC Nouadhibou inscrivit successivement son 3ème et son 4ème but.  Les observateurs étaient unanimes. C’est Bouh Lemrabott, coach de Tijikja qui avait fait hara-kiri en sacrifiant son plus précieux joker. Score final FC Nouadhibou (4) et Tijikja (0).

La deuxième journée de la Super D1 se poursuivra samedi 6 octobre au Stade Cheikha Boydiya avec trois matchs, Jeunesse A l’Heure d’El Mina (JAHE) contre AS Police, FC Deux-ASAC Concorde et puis, AS Armée contre Garde. Dans la capitale du Gorgol, Kaédi recevra la SNIM tandis qu’à Zouerate, Nouakchott-Kings sera l’hôte de la Kédia.

Cheikh Aïdara

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here