2ème tour éliminatoire CAN U-20 : la Mauritanie puise dans ses tripes pour éliminer la Guinée

Les Mourabitounes Juniors ont puisé dans leurs tripes leur qualification au 3ème et dernier tour des éliminatoires de la CAN U-20, face au Syli national de Guinée qui menait sur le score de 3 buts à 0, à quelques dix minutes de la fin de la rencontre. Une qualification obtenue sur le fil par l’entremise de El Id et Fodé Traoré et qui continue de faire des vagues à Conakry.

Forts d’une victoire arrachée au match Aller le 12 mai 2018 à Nouakchott, les Mourabitounes juniors savaient que la tâche qui les attendait ce samedi 19 mai sur la pelouse du Stade du 28 Novembre à Conakry n’était pas des plus aisés, face à un Syli National demi-finaliste de la dernière CAN des U-20 jouée en Zambie.

Naturellement, ce sont les Guinéens qui vont prendre le match en main dès le coup d’envoi et se créent une première occasion sur une tête de Naby à la 3ème minute. A force de mettre la pression sur la défense mauritanienne, les Guinéennes obtiennent un coup de pied arrêté qui sera transformé par Sékou Camara à la 16ème minute. Les Mourabitounes tentent de réagir mais butent sur la solide défense guinéenne.

A la 25ème minute, Naby Bangoura est fauché dans la surface de réparation. Pénalty siffle l’arbitre. Aguibou Camara en profite pour inscrire le 2ème but de la Guinée. C’est sur cette avance de 2 buts à 0 que les deux équipes regagnent les vestiaires pour la première mi-temps.

A la reprise, les Guinéens repartent à l’assaut des buts de MBodj et parviennent à corser le score sur un centre de Camara Aguibou repris par Sékou Camara qui signe un doublé à la 52ème minute. Trois buts à zéro pour la Guinée.

Le public guinéen jubile et embrasse déjà la qualification. Mais c’était sans compter avec les jeunes Mourabitounes qui n’ont rien lâché. A force d’y croire, ils obtiennent un pénalty transformé par Barar Abdoul à la 76ème minute. Dix minutes plus tard, à la 86ème minute, Fodé Traoré crucifie le portier guinéen, profitant d’un cafouillage de la défense.

A 3 buts à 2, c’est la Mauritanie qui se qualifie grâce à la victoire (1-0) obtenue à l’Aller à Nouakchott. Une fin de match houleuse à Conakry. Les Guinéens s’en prennent au trio arbitral tunisien qu’ils rendent responsables de leur élimination. Le public guinéen est resté inconsolable, arrosant le banc de touche de bouteilles vides. Pour les supporters guinéens, c’est l’entraîneur qui endosse toute la responsabilité de la défaite, pour avoir procédé à des changements inappropriés.

En conférence de fin de match, le coach guinéen, Souleymane Camara Abedy accuse l’arbitrage. « Je ne suis pas déçu de mes joueurs, mais de la prestation des arbitres. On s’est fait voler en aller-retour. C’est un peu difficile dans ces conditions. Physiquement, on a baissé un peu en deuxième période. Mais moi je pense qu’on s’est bien battu. En première période, on a mis la pression et on a marqué deux buts. Naby Bangouna a fait son match. Aguibou a la mi-temps, il avait un peu mal. On ne pouvait pas continuer avec lui et c’est pourquoi on l’a remplacé. Aguibou a été hypocrite avec le groupe, il a fait un acte irresponsable. Les gamins ont mouillé le maillot, mais l’arbitre a joué en notre défaveur. Les supporters, j’ai compris leur message. La réaction du public me pousse à travailler de plus et je vais continuer à travailler. Cette élimination, ce n’est pas la fin du monde ni de ma carrière. C’est un vécu pour moi et je l’assume« .

A noter que depuis son arrivée à la tête de la sélection junior de la Guinée, le bilan du coach est bien maigre avec une victoire, trois défaites et un nul en cinq matchs livrés. Il serait peu probable qu’il reste à son poste d’entraîneur des U-20 guinéens, selon plusieurs analystes à Conakry.

En attendant, les Juniors doivent affûter leurs armes pour affronter le dernier obstacle à leur qualification aux phases finales de la CAN U-20 prévue au Niger. Leur prochain adversaire, le Nigeria ou la Guinée Bissau.

Cheikh Aidara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here