Super D 1 : Tevragh-Zeina conforte et la Garde recule

La 14ème journée du championnat de la Super D 1 s’est achevée dimanche 4 février 2018 par une difficile et précieuse victoire de Tevragh-Zeina sur Deuz (1-0), et une défaite surprise de la Garde Nationale face à l’AJ Riadh (0-3).

Almamy remet le FC Tevragh-Zeina (FC TVZ) sur selle

Le FC TVZ entame le second et dernier tour du Championnat national de la Super D 1 avec trois précieux points qui réconfortent sa position à la 5ème place et à six points des leaders, FC Nouadhibou et Tijikja.

FC Tevrag-Zeina

C’est un FC Deuz renforcé par plusieurs nouveaux éléments, à l’image de l’ex-sociétaire de la Concorde, Amadou Boubacar Coulibaly, qui a créé du fil à retordre aux poulains de l’entraîneur Birama Gaye, qui a affronté la rencontre sans ses deux nouvelles recrues,  Yali Mohamed Dellahi qui regagne la maison après un passage chez les Oranges de FC Nouadhibou et le Malien Gawsou Traoré, ancien sociétaire du Dioliba AC de Bamako.

Certes, le FC Tevragh-Zeina a raté plusieurs occasions nettes de scorer, mais l’inefficacité de Karamoko Moussa et de Yacoub en avant pointe de l’attaque ont retardé l’échéance d’une victoire dont les Galactiques avaient plus que besoin, surtout après le match nul entre le FC Nouadhibou et la Concorde, puis la défaite de Tijikja.

Pire, les coéquipiers de Baghayo Moussa ont même failli se faire surprendre par l’excellente équipe de Deuz et sa virevoltante attaque sous la houlette de Sidi Moulaye et Thiam Mamadou.  A la 33ème minute, le FC Tevragh-Zeina a failli regretter ses occasions manquées, sur le puissant tir de Abd Salem Bilal qui a failli battre le portier de FC TVZ, Boubacar Salahdine.

La première mi-temps s’est achevée sur un nul vierge de zéro but partout. A la reprise, les deux coaches ont procédé à des changements tactiques, avec l’entrée de Almamy Traoré à la place de Youness et celle de Samba à la place de Soueid’Ahmed. Côté Deuz, le remplacement le plus significatif fut celui de Ahmedou MBacké Souleymane à la place de Thiam Mamadou, le buteur maison qui n’était pas sous son bon jour.

FC DEUZ

L’unique but de la rencontre sera inscrite vers la 67ème minute, sur une erreur de la défense de Deuz qui croyait à un hors-jeu, ce qui permettra à Almamy Traoré de reprendre une balle servie devant les cages vides de l’excellent portier de Deuz, Sidi Boubacar. Score final 1 but à 0. Une précieuse victoire qui relance le FC TVZ dans la compétition avant sa prochaine rencontre contre le Ksar la semaine prochaine.

Le naufrage de la Garde Nationale

La Garde Nationale a réalisé une mauvaise affaire. Méconnaissable, elle  a sombré dans les quarante-cinq premières minutes de la rencontre face à l’AJ Riadh, avec un doublé de Ebnek Ali.

Coup d’envoi de la rencontre Garde contre AJ Riadh

Très tôt les poulains de l’entraîneur de l’AJ Riadh, Cheikh Sow, ont pris le match en main avec une belle domination et une série d’attaques qui ont déstabilisé la défense de la Garde et ses sentinelles, Guèye Moustapha et Hacen Saleck.

Les Gardes ont en effet été cueilli dès la 15ème minute par un but signé Abderrahmane Sy. A la 35ème minute, Ali Ebek double la mise sur un joli lob. Enervé, le président du club, le Capitaine Eleya qui suivait la rencontre à partir de la tribune centrale du Stade Cheikha Boidya, donna l’ordre à l’entraîneur  Abdallahi Maouloud dit Janvion, de se débarrasser du gardien, le pauvre Alioune Kane, qui se faisait endosser la responsabilité des buts encaissés. Il sera remplacé dans les cages par le  jeune gardien des Juniors, Mohamed Habibourrahmane. Ce qui n’empêchera pas le terrible Ali Ebnek de venir secouer une deuxième fois les cages de la Garde, offrant à la 42ème minute, le troisième but à son équipe.

Béchir MBaye Guèye, ancien sociétaire de la Garde Nationale, fut ce jour-là, l’un des bourreaux de ses ex-coéquipiers, en avant de l’attaque de l’AJ Riadh.

Les quarante-cinq dernières minutes n’offrirent aucune issue à la Garde qui ne parviendra pas, jusqu’au sifflet final de l’arbitre, à sauver l’honneur. La Garde descend à la 6ème place.

Cheikh Aidara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here