Phases finales CAF, FC Nouadhibou au rendez-vous avec l’histoire

Ca y’est, ils l’ont fait ! Les protégés du coach espagnol Martinez ont décroché leur ticket pour les phases de groupe comptant pour la coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Yacine El Wely après son doublé

Le FC Nouadhibou, champion en titre de la Mauritanie, a en effet pris le meilleur sur l’équipe championne du Zimbabwé, le Triangle FC aux termes de la double confrontation qui les a opposés à Nouakchott et à Bulawayo. Bien que battus par 3 buts à 2 dimanche 3 novembre 2019 sur la pelouse du stade Parbour-Filds de Bulawayo, c’est FC Nouadhibou qui sera présent aux phases finales de la coupe de la CAF, grâce à sa victoire au match Aller à Nouakchott sur le score de 2 buts à 0.

Il faut dire que FC Nouadhibou n’avait pas bénéficié de conditions optimales lors de la manche Retour décisive. Les visiteurs se sont en effet heurtés à l’inhospitalité zimbabwéenne, les obligeant à parcourir plus de 300 kilomètres de route avant d’essuyer un refus de s’entraîner le premier jour sur la pelouse du stade devant abriter la rencontre. Les Stéphanois habitués aux rudes conditions de vie dictées par la vie dans le désert ont dû se contenter d’un terrain sablonneux.

Le trio arbitral avec les deux capitaines

Mais qu’à cela ne tienne, ils seront cependant autorisés à fouler le stade le jour précédent la rencontre. Devant un stade acquis aux joueurs locaux, FC Nouadhibou a posé son jeu, s’offrant même le privilège d’ouvrir la marque à la 6ème minute de jeu par EL Wely Yacine puis de conserver cette avance pendant la première mi-temps. Le score aurait pu être de 2 à 0, si les coéquipiers de Mangane n’avaient pas raté un pénalty.

A la reprise, les locaux parviendront à égaliser par l’entremise de Sugar Boys. Deux minutes plus tard, les Zimbabwées doublent la mise par l’intermédiaire de Simba Makoul avant que Ralph Kawondera ne triple la mise. Les locaux rêvaient déjà d’une remontada avant que Wely Yacine, virevoltant, ne vienne anéantir tout espoir pour le Triangle en signant son doublé du jour.

Sur un dégagement précipité de la défense, il s’engouffre dans les dix huit mètres et loge la balle d’un tir croisé impeccable. Score au final, 3 buts à 2 au profit du Triangle. Insuffisant face aux deux buts encaissés à Nouakchott.

Après la rencontre, les joueurs et le staff se lâchent

L’instant était si historique que les joueurs et le staff de FC Nouadhibou n’ont pu se retenir d’un lâcher en plein milieu de la pelouse, drapeau national en effigie. Une belle victoire et une participation  historique pour un club mauritanien aux phases finales d’une compétition continentale.

Cheikh Aidara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here