CHAN 2020 : le Mali prend sa revanche sur la Mauritanie et s’envole vers le Cameroun

Ca y’est ! Les Aigles Locaux du Mali ont enfin pris leur revanche sur les Mourabitounes de Mauritanie qui les avaient privés du CHAN 2018 au Maroc. Les Maliens se sont en effet imposés ce dimanche 20 octobre 2019 sur la mythique pelouse du Stade Modibo Keïta de Bamako, théâtre de leur antérieure défaite en 2017, sur le score de 2 buts à 0, après le nul 0-0 concédé lors de la manche Aller à Nouakchott.

Dominateurs, les Maliens ont ouvert le score à la 42ème minute par Mamadou Coulibaly qui avait repris un centre distribué par son défenseur Souleymane Coulibaly. Lors de cette première manche, les cages du portier mauritanien et du FC Tevragh-Zeina, Namory, avaient pris feu, après le tir sur le poteau à la 19ème minute de Mamadou Coulibaly et une minute plus tard, la tête de Ibourahima Sidibé qui passa à côté.

Mais même après cette petite avance de 1 but à 0 concédé à la première mi-temps, le Stade Modibo Keita et le banc malien étaient restés peu euphoriques, car ils savaient qu’il suffisait d’un but mauritanien pour remettre en chandelle les chances du Mali de se qualifier au CHAN. Mais le trio offensif mauritanien, Baguily, Tanji et Yacine, restaient douloureusement silencieux, réconfortant le gardien de but malien, Djigui Diarra qui ne fut nullement inquiété durant tout le jeu.

Les AIgles du Mali

C’est à la 84ème minute que le Stade Modiba Keita sera sérieusement libéré. Le but que venait d’inscrire Aly Dessé Sissoko valait son pesant d’or, car il venait ôter définitivement l’inquiétude du camp malien et propulser les Aigles vers Cameroun 2020. Le stade pouvait alors vibrer de tous ses planchers, et le banc malien exploser de joie. Jusqu’au sifflet final de l’arbitre central de la rencontre, les Maliens ont géré leur avance, face à des Mauritaniens qui avaient rendu les armes.

Les Mourabitounes

Cette victoire malienne avait le goût d’une revanche bien méritée, après l’amère défaite concédée devant ces mêmes Mourabitounes en 2017 lors des qualificatifs pour le CHAN 2018 au Maroc. Finaliste de la précédente édition en 2016, les Maliens voyaient cette sortie et absence de la compétition africaine des locaux comme leur plus mauvais cauchemar. Aussi, la rencontre Mali-Mauritanie de cette présente édition avait un goût tout particulier, les deux équipes étant parvenus à ce stade de la confrontation, après l’élimination de la Guinée Bissau par le Mali et celle du Cap-Vert par la Mauritanie.

Avec cette qualification arrachée à Bamako, le Mali gagne son ticket pour Le CHAN 2020 prévu au Cameroun. Le coach Nouhoum Diané et ses poulains s’y étaient rudement préparés après un remarquable parcours de demi-finaliste lors de la Coupe de l’UFOA disputé il y a quelques jours à Thiès au Sénégal et un regroupement serré de plus d’une semaine au Centre d’entraînement pour sportifs d’élite Ousmane Traoré de Kabala.

Quant aux Mourabitounes et à leur coach Moustapha Sall, ils n’ont point démérité, et devront reprendre le travail en apprenant des erreurs de Bamako et surtout de leur piètre parcours lors de la Coupe de l’UFOA où ils ont concédé deux défaites face au Burkina Faso et à la Gambie, même si c’est aux tirs aux buts.

Cheikh Aïdara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here